L’Aide Familiale au Logement revue afin de protéger les personnes les plus vulnérables

L’avenant n°4 à la convention d’Aide Familiale au Logement (AFL) a été adapté à l’impact économique de la crise sanitaire sur les ménages polynésiens (perte d’emploi, réduction des heures de travail,…). Cet avenant 4 prévoit une allocation augmentée pour les locataires ayant perdu leur emploi ou leur activité dans le cadre de cette crise, et ce tant que les dispositifs du Pays pour la sauvegarde de l’emploi sont en place.

Notre Directeur général, Vincent Fabre et le directeur général de l’Office polynésien de l’habitat (OPH), Moana Blanchard, se sont rencontrés mercredi 23 juin 2021  à la Présidence, pour procéder à la signature d’un avenant à la convention encadrant les échanges de données entre l’OPH et la CPS. Ces données identifient les locataires ayant perdu leur travail ou leur activité dans le cadre de la crise sanitaire, et bénéficiant donc d’un des dispositifs créés pour l’occasion (DIESE, DISETI, CIS, IE, RES, etc.).

L’application de cet avenant permettra de faciliter le parcours des usagers bénéficiant de ces nouvelles adaptations.

 

Pour plus d'infos :

https://www.presidence.pf/laide-familiale-au-logement-revue-afin-de-prot...