Vous êtes salarié

Votre situation professionnelle et personnelle permet de déterminer votre affiliation à l'un des régimes pour vos droits aux prestations.

Sommaire

    Quelle est votre régime d'affiliation ?

    1. Vous justifiez de 80 heures minimum de travail mensuel ou d'un salaire supérieur ou égal au SMIG, ou vous êtes mère d'enfant(s) handicapé(s) ou que vous avez à charge trois enfants (ou plus) de moins de 14 ans et que vous justifiez de 25 heures de travail mensuel, vous êtes affilié au régime des salariés.
       
    2. Vous ne remplissez pas les conditions ci-dessus, votre situation familiale et vos revenus déterminent votre couverture sociale.
      • Si vous êtes marié ou en concubinage notoire non adultérin, vous serez ayant- droit de votre conjoint ou concubin sous réserve que votre dossier soit à jour.
      • Si vous êtes célibataire et que vos revenus bruts mensuels non salariaux individuels sont supérieurs ou égaux à 87 346 Fcfp par mois, vous devrez vous affilier au régime des non salariés.
      • Si vous êtes célibataire et que vos revenus bruts mensuels non salariaux individuels sont inférieurs à 87 346 Fcfp vous serez rattaché au régime de solidarité de la Polynésie française.

     

    Quelles sont les formalités à effectuer ?

    Si vous êtes au régime des salariés, vous n'avez aucune démarche à effectuer. C'est votre employeur qui doit vous déclarer à la CPS, par le biais de la « déclaration préalable à l'embauche » (DPAE) dans le cas d'un nouveau contrat de travail, puis par le biais de la « déclaration de salaires et de main d'œuvre » (DMO) chaque mois durant toute la période de votre contrat de travail.

    Si vous relevez du régime des non salariés, rendez-vous à la CPS ou l'antenne la plus proche de votre lieu de résidence pour effectuer les démarches.

    Si vous relevez du régime de solidarité, rendez-vous à votre mairie de résidence pour effectuer les démarches.

     

    Quelles prestations pour quel régime social ?

    L'ouverture des droits vous permet de bénéficier d'une protection sociale et sous certaines conditions, de prestations Santé, Famille, Social, Vieillesse et Handicap.

    Cette ouverture de vos droits concerne également vos ayants-droit :

    • votre conjoint(e), sous réserve qu'il ne soit pas couvert à titre personnel à l'un des régimes obligatoires ;
    • ou votre concubin(e) non adultérin, sous réserve qu'il ne soit pas couvert à titre personnel à l'un des régimes obligatoires. Pour être reconnu concubin notoire, vous devez produire annuellement à la CPS un certificat de concubinage notoire, établi à la mairie de votre lieu de résidence ;
    • vos enfants à charge ne relevant pas d'un autre régime. ​

    Thème: